20210707_202739_edited.png
kisspng-empire-state-building-manhattan-skyline-wallpaper-city-5a6a51d2d55003.057422291516
20210707_072840_edited.png
kisspng-airplane-aircraft-flight-clip-art-airplane-5a754b21e83283_edited.png

Toute l'actualité de Noah à New York

20210817_190401_resized(1)_edited.jpg
 
06 Juin 2021 au 20 Juin 2021 - Les préparatifs et le grand départ pour New York 
 

Incroyable nous avons réussi ! C'était pourtant un pari impossible mais on y est arrivé.

Grâce à chacun d'entre vous, à vos partages, à votre énergie et vos dons !

Votre humanité a été plus forte que tout ! L'amour que vous avez porté à Noah sans pour la grande majorité d'entre vous le connaître a permis de déplacer des montagnes.

Noah va pouvoir se faire opérer à New York le 07 Juillet 2021.

MERCI.JPG

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Après le choc, place aux préparatifs du départ.

Il faut faire les valises et on a pas de valises! On achète ce qu'il faut, on fait les valises, tant bien que mal car nous sommes 7. 

Dernier week-end avant le grand jour, nos amis et familles sont avec nous pour partager ce grand moment.

Des rires, des larmes et une angoisse qui prend tout le monde sans exception.
Nous partons en deux temps, maman et les trois garçons en premier le 20 Juin 2021.

Papa et les deux filles 10 jours plus tard. 
10 jours ça passe vite... C'est ce qu'on croit en tout cas. 
20 Juin 2021, c'est le grand jour, tout est prêt ! 
On descend les valises pour aller à l'aéroport et le même meilleur ami de Noah est là !

Les adieux sont déchirants.

Le vol se passe très bien, le personnel d'Air France au courant des raisons de notre voyage est au petit soins avec nous.
L'atterrissage, la douane, récupérer les valises et prendre un taxi pour aller en direction d'une maison qui nous est si gentiment prêtée.

Maude nous y attend, elle est tellement gentille. Elle nous fait une petite visite guidée.

La maison est immense, le quartier magnifique mais nous sommes épuisés et les 6h de décalage vont se faire sentir pendant quelques jours. 

IMG-20210620-WA0008.jpg
IMG-20210621-WA0011.jpg
 
21/06/2021 au 06/07/2021 -
Les premiers jours à New York et les examens 
préopératoires.

Le lendemain matin, le manque de mon mari et de mes filles nous pèse déjà.

Nous n'avons pas l'habitude d'être séparé.

C'est une vraie épreuve qui s'amplifiera tout au long de ses dix longues journées.
Mais voilà nous avons le premier rendez-vous avec la pédiatre de l'Hôpital NYU Langone, elle est très gentille, et patiente.

Noah craint les docteurs, elle le sait et elle le sent !

Elle sera alors d'une patience exemplaire avec nous.

Tout va bien, Noah peut être opéré : Voilà la première étape de passée.
Pour fêter ça on ira manger une pizza sur la 2nd Avenue.
Le soir on se raconte des blagues et des familles américaines se relaient pour nous préparer et  livrer de bons petits plats : La gentillesse et la solidarité des américains est juste incroyable.

 

Une deuxième à passer, Noah a un scanner avec injection à faire.

Il est terrifié et ne comprend pas un mot d'anglais. Mais son courage a une nouvelle fois montré sa grandeur et les images seront envoyées aux chirurgiens.
Pour s'occuper et nous changer les idées nous avons décidé de visiter le Zoo du Bronx.

Il est immense et magnifique! On y passe la journée entière et ma cousine qui vit à LA est venue nous aider quelques jours, les enfants sont contents. 
 

Le 23 Juin 2021, nous avons rendez-vous avec le Dr. Adams Jacobson l'un des deux chirurgiens avec qui nous avions discuté par webcam à Paris.
Noah est stressé car les jours avancent et la date de l'opération aussi.

Le Dr. Jacobson est très impressionnant mais très gentil et humain.

Le Dr. Levine, spécialisé en Microchirurgie et faisant partie de l'équipe chirurgicale, nous rejoint et explique que c'est un peu plus complexe que ce à quoi ils s'attendaient.

Il reste optimiste et positif.
On se sent en confiance et c'est très agréable! Ils n'ont pas peur et ne prennent pas la fuite face à la complexité du cas que représente Noah.

Nous ne sommes clairement pas habitué à çela.

Pendant 10 ans, nous n'avions vu que de la peur, de l'effroi et l'absence de solution dans les yeux de tous les médecins.

Le 28 Juin 2021, est marqué encore par une étape très importante car nous rencontrons le Dr. David Staffenberg qui sera en charge de la reconstruction du crâne de Noah.

Pour ce rendez-vous, nous y allons accompagné de notre voisine new-yorkaise qui va nous aider pour la traduction.

Le Dr. Staffenberg nous explique toutes les étapes de l'opération.

Aussi bien les points positifs que négatifs. Il est très humain, pédagogue. 

Il a prévu une autogreffe de l'os de son crane et les résultats du scanner lui ont permis de savoir quelle zone prélever.

Il nous explique aussi pourquoi les précédentes opérations pratiquées en France sur Noah ont été une succession d'échecs. Il aurait aussi préféré plus de coopération de la part de l'hôpital Necker.

Nous sortons de ce rendez-vous confiant et émerveillé par son discours et son travail déjà réalisé sur d'autres patients.

Cette étape signifie l'officialisation de l'opération!

On signe des dizaines de documents et donnons notre accord pour la prise en charge.
 

Le 1er juillet au matin, Noah saute dans mon lit, il est surexcité et hurle de joie !

Ça lui vaudra un saignement hémorragique ! 
Je range la maison et m'apprête à accueillir mon mari et mes deux filles.

Les 10 jours sont enfin passés !!!!
La journée passe trop lentement ! On guette derrière la fenêtre leur arrivée ! 
Il est 20h00, le taxi s'arrête, on ouvre la porte et un torrent de larmes nous inonde !

Que c'est bon d'être enfin réuni ! 
Ils ont des étoiles dans les yeux en voyant la maison ! 
Pour fêter ça, nous sortons manger une glace ! 

 

Pendant une semaine, nous décidons de ne pas penser à cette fameuse date du 07 Juillet

Pour faire profiter les enfants et Noah nous irons à central Park, à Coney Island, au Mémorial du 11 Septembre et bien évidement au magasin Lego.
Le 06 Juillet 2021, le stress, l'angoisse, et les doutes 

Nous partons pour le Queens prier de toutes nos forces.
Le soir au moment du couché, l'angoisse est bien trop lourde et submerge toute la famille.
Les enfants fondent en larmes, pleurent dans les bras de Noah en le suppliant de tenir le coup. Shaï l'aîné, demande à Noah de lui promettre de revenir 

"Promets moi que tu ne me laisseras pas! "
En tant que maman, ces mots me hanterons toute ma vie.

Ils n'ont pas à vivre ça !
 

20210707_202731.jpg
IMG-20210629-WA0000.jpg
IMG-20210624-WA0045.jpg
IMG_20210706_181434_386.jpg
07 Juillet 2021 - Une opération de 14 heures .
 

C'est le grand jour, la baby-sitter est arrivée à 5h du matin pour garder la fratrie.

Noah est à jeun et nous arrivons à l'hôpital NYU LANGONE à 6h.

Tout va très vite, Noah est en tenue de bloc, les chirurgiens passent nous voir et ils sont très nombreux.

Les infirmières sont adorables, mais Noah est dans sa bulle remplie de stress et de questions.

Il regarde à gauche à droite sans cesse, ne comprend rien car tout est dit en anglais. 
C'est le moment, le brancard est devant la porte, j'ai mal au ventre, mon mari est tout pâle.

Noah n'est pas serein, mes mains tremblent, je respire beaucoup trop vite et  je cherche de l'air. 
Une infirmière remarque tout et comprend ce qu'il se passe.

Elle nous dit alors de patienter quelques minutes et revient avec une tenue stérile :

"Mummy will come with us. Your son needs you ." - "Maman vient avec nous, ton fils a besoin de toi"
Les chirurgiens ont directement acceptés ! On n'en revient pas.

Ce n'est absolument jamais arrivé en France ! 
Je tiens la main de Noah, ou peut être que c'est Noah qui  tient la mienne.

La seule chose dont je suis sûre, c'est que nous sommes ensemble jusqu'au bout.
L'anesthésiste commence à injecter le liquide blanc.

Je pose le masque sur le nez de Noah.

Il me fixe du regard, je lui dis que je l'aime et que je reste ici avec lui.

Mon bébé n'a pas à avoir peur, maman est là.
Ses yeux se ferment et le chirurgien me rassure.

Je suis en miettes, j'ai tellement peur.

Le Dr Staffenberg me prend dans ses bras et me dit : "Je vais m'occuper de lui comme mon propre fils" 
Sur ces mots, je quitte le bloc et m'effondre dans le couloir. 
Après quelques minutes, je retrouve mon mari dans le lobby qui tente de me réconforter.

Mais lui aussi a peur, lui aussi est terrifié. 
On doit être soudé, nous sommes une équipe.

On se tient la main et démarre alors une journée d'attente interminable. 

 

Il fait extrêmement chaud ce jour là, on vide une dizaine de bouteilles d'eau chacun.

On essaie de manger mais sans envie.

Le Dr. Zagzag va au bloc entre deux patients pour nous donner des nouvelles.

Il nous apprend finalement que le Dr. Staffenberg a reconstruit le crâne de Noah.

Alors que cela devait être fait lors de la deuxième opération. 
Le choc d'abord, puis la joie !

Après plus de 10 ans, Noah a enfin un crâne fermé !

C'est la fin des hémorragies à cause d'un fou rire ou même sans raison ! On pleure de joie ! 
Mais plus les heures passent et plus l'angoisse augmente.


Notre téléphone sonne. C'est l'anesthésiste qui nous demande si nous sommes d'accord pour qu'elle pose un bloc nerveux dans sa jambe. Là où le greffon est prélevé.

Elle nous explique que cela évitera des douleurs extrêmes à Noah et finira l'explication par un : "Si Noah était mon fils j'accepterai". Alors on accepte sans regret. 
 

C'est long, trop long, est-ce normal ?  Quatorze longues heures que Noah est au bloc. 

Il est 21h00, Noah remonte enfin. Une armada de médecins, d'internes et infirmières sont dans sa chambre.
Des machines sonnent sans cesse et des mots en anglais entre eux étouffent nos mots en français. 
Un des docteur nous montre sa jambe et là mon mari est sous le choc.

Impossible pour lui de contrôler ses larmes car on ne s'attendaient pas à ça.

Toute sa cuisse droite est entièrement meurtrie.

Qu'avons-nous fait ?

Rapidement, le docteur nous rassure et nous dit qu'il ne faut pas s'inquiéter pour sa jambe, il remarchera, et rejouera au foot ! 
On se penche alors pour voir sa tête et il n'a pas de pansement.
C'est merveilleux ! De la belle et vraie peau blanche, plus de trou, plus de sang.

Quel soulagement !!!! 
Un autre médecin se penche sur sa tête avec une petite machine.

Il place une petite sonde à un endroit spécifique.

Plus personne dans la chambre ne fait un bruit, ils retiennent tous leur souffle. 
Un battement cardiaque? Comment est-ce possible ? Sur sa tête ? 
C'est le sang dans l'artère qui circule ! Tout le monde a le sourire.

Ils reviendront écouter toutes les heures.

Ce bruit deviendra le plus beau son que j'avais jamais entendu.

Comme lors d'une première échographie lors de mes différentes grossesses. 
Les heures passent et doucement mais surement Noah reprend des forces.

Les médecins le surnomme le héros. 

20210707_062633.jpg
20210707_072840.jpg
IMG-20210708-WA0000.jpg
20210709_200126.jpg
8 Juillet 2021.jpg
IMG_20210715_224122.jpg
Du 8 au 14 Juillet 2021 - L'hospitalisation et une très courte sortie.

Noah est très fatigué et a très mal à sa jambe droite.

L'équipe médicale ne le lâche pas et réalise un travail formidable.

Avec mon mari on s'alterne entre Noah et la fratrie à la maison.

C'est pas simple et nous sommes épuisés, mais tellement heureux.

C'est le début d'une nouvelle vie, d'une vie meilleure. 

Noah réapprend à marcher, il souffre mais comme à son habitude, il s'en sort comme un chef! 

Et Noah va tellement bien qu'après 7 jours, il va pouvoir rentrer à la maison.

En cas de doutes ou de problèmes, nous irons aux urgences !

Les chirurgiens nous donnent leurs numéros de téléphones et ils nous demandent des nouvelles non stop.

Ses frères et sœurs accueillent Noah comme un héros.

Voilà 7 jours qu'ils ne s'étaient pas vu. Tout le monde pleure de joie.

Mais Noah est épuisé et demande à aller au lit rapidement.

20210713_152937.jpg
IMG-20210714-WA0011.jpg
 
IMG_20210714_164012.jpg
Le 15 Juillet 2021 - Le début des complications.

Le lendemain matin, il se réveille en pleine forme.

Pour fêter son retour à la maison, nous décidons d'aller se balader au Zoo de Central Park.

Les enfants sont contents, et nous faisons très très attention à tout.

Noah boit beaucoup d'eau et tout le monde se relaient pour pousser sa chaise roulante.

Vers 12h00 Noah mange son déjeuné et en me levant pour jeter les bouteilles vides, je remarque que le greffon se colore.

Peut-être la chaleur ? Je ne sais pas trop, mais dès ce moment là, mes yeux ne le quitteront plus. J'observe mais ne dis rien pour l'instant.

Mon mari finit par remarquer et son inquiétude se fait sentir. 

J'essaie de le rassurer, mais je ne suis pas sereine moi même.

L'infirmière vient à 17h, et  lui demande son avis directement.

Elle ne semble pas inquiète du tout.

J'envoie alors un sms aux chirurgiens.

Après plus d'une heure, ils décideront de voir Noah le lendemain à 9h00 du matin.

 
20210715_145249.jpg
IMG-20210720-WA0003.jpg
Le 16 Juillet 2021 - Une 2eme opération en urgence vitale

Le lendemain matin, je vais voir Noah dans sa chambre.

Il dort profondément et je remarque tout de suite que ca ne va pas !

On doit partir maintenant sans attendre une seconde de plus.

Le taxi arrive, Noah monte à l'arrière et je monte devant.

Mes larmes ne s'arrêtent pas de couler. Je prie et  hurle dans ma tête.

Tout allait si bien ....

Les chirurgiens nous accueillent directement dans le Hall de l'hôpital.

Ils ont avec eux la petite machine avec la sonde.

Et comme je le pressentait le bruit de l'artère ne reviendra pas.

Très vite ils m'expliquent que Noah doit être opéré en urgence car le sang ne circule plus dans le greffon ! 

J'appelle immédiatement mon mari en pleure. Il me rejoint très vite dans les box dédiés avant les opérations chirurgicales.

Noah est effrayé et ne comprend pas ce qu'il se passe.

Il ne comprend pas pourquoi il doit être encore opéré.

Lui se sentait bien mais nous n'avons pas le choix. 

Noah est allongé sur le brancard et sans un mot, l'infirmière me donne la tenue stérile pour que je puisse l'accompagner au bloc opératoire.

Je l'enfile et main dans la main, nous avançons vers le bloc .

Je lui parle, l'embrasse et le sers contre mon cœur.

Encore une fois l'anesthésiste me tend le masque et je l'endors dans mes bras.

Mes intestins font la java, mon cerveau est en off.

Nous voilà de nouveau entrain de faire les 100 pas devant l'hôpital et les heures passent.

 

Le Dr. Zagzag passe au bloc pour s'assurer que tout va bien et nous donner des nouvelles.

Son visage n'est plus aussi serein que le 07 juillet et ses mots sont : "L'artère de Noah est remplie de caillots de sang, ce qui empêche l'irrigation du greffon, priez Mr et Mme Sitbon!"

J'ai le tournis, je regarde mon mari, il est tellement pâle et inquiet. 

Les heures défilent et nous n'avons plus de nouvelles.

Après plus de 10h,je reçois un sms du chirurgien qui nous demande où nous pouvons nous voir.

Il est 2h du matin à New York et il est exténué.

Il nous explique que l'artère et la veine qui irriguées le greffon étaient totalement bouchées.

La veine a dû être changée et qu'il a fait tout ce qu'il pouvait pour sauver le greffon.

Maintenant il faut prier et attendre. 

C'est ce que nous ferons sans relâche, chaque minute, chaque seconde.

20210717_224742.jpg
20210717_224811.jpg
 
IMG_20210707_082359.jpg
Du 17 au 26 Juillet 2021 - Retour en soins intensifs
20210722_114950.jpg
20210722_114816.jpg
20210723_163721.jpg
Noah est de nouveau hospitalisé en soins intensifs au 9eme étage de l'hôpital NYU et il ne va pas bien.

Il souffre beaucoup et son moral est en chute libre.

Ses frères et sœurs lui manque atrocement.

L'hôpital accepte que ses frères et sœurs rendent visite à Noah. alors que ce n'est plus autorisé depuis 2 ans à cause du COVID.

Les jours passent et le greffon change de couleur encore. Plus foncé chaque jour.

Avec mon mari, on s'alterne pour dormir auprès de Noah.

De nouveau ce soir là c'est papa qui reste avec Noah.

De mon côté j'ai grâce à une application, accès aux résultats des bilans sanguins de Noah.

J'explique à mon mari que ça ne va pas du tout.

Les résultats ne sont pas bons et  je le harcèle littéralement pour qu'il en parle aux médecins.

Le lendemain matin Noah se plaint de ne pas pouvoir bouger son bras droit.

Les infirmières diront que c'est sûrement provoqué par une mauvaise position en dormant.

Je ne suis pas sereine, je pense aux résultats des bilans et demande à mon mari d'insister auprès des infirmières.

J'arrive à l'hôpital et directement j'en parle aux médecins.

Je leur dis que je suis inquiète et qu'il faut arrêter l'héparine.

En donnant à manger à Noah, je remarque quelque choses d'anormal dans ses pupilles.

Je lui demande si tout va bien, si il me voit normalement et s'il arrive à me dire combien j'ai de doigts.

"C'est tout flou maman! Je ne sais pas!"

Je fonce sur le premier médecin que je trouve et lui dit qu'il y a un problème.

Le docteur ausculte Noah et nous dit qu'elle va lui faire un IRM.

Mon mari reste avec Noah mais les autres enfants veulent sortir un peu.

Je décide alors de les amener visiter l'Empire state Building en attendant les résultats de l'IRM.

Une fois sur place, je reçois les résultats des examens et comprends tout de suite.

Noah a fait des AVC ! 

Je saute dans un  taxi avec les enfants et nous retournons à l'hôpital.

Je m'effondre sur un banc avec mes enfants près de moi, à m'écouter supplier le ciel de sauver mon enfant ! 

Mon mari est sous le choc, il pleure, puis s'arrête, puis pleure de nouveau. 

C'est grave, c'est très grave ! 

Le cauchemar continue et prend de l'ampleur.

Mon monde s'écroule ! Mes enfants sont en pleure.

Je me reprend et décide de ne pas perdre de temps ! Noah va se battre et nous allons l'aider.

 

Les jours suivants, nous travaillons tout son côté droit, bras, jambe et visage.

Le greffon montre des signes de coloration, un miracle ?

Le chirurgien ne sait pas comment nommer ce phénomène car il n'a lui même jamais vu ça.

Noah arrive doucement mais sûrement à bouger le bras mais pour la jambe ça sera un peu plus long.

En effet en plus des AVC, il a la jambe meurtrie.

Mais on a confiance en lui c'est un guerrier et il va y arriver. 

Les résultats tombent et les AVC sont bel et bien les résultats à d'une allergie à l'héparine.

Si vous savez comme je m'en veux de ne pas avoir moi même débranché cette foutue perfusion.

 

Après 10 jours mais surtout à cause de la dépression de Noah, les médecins décident de le laisser sortir.

Seule condition qu'on leur donne des nouvelles et que nous envoyons des photos 3 fois par jour.

 
Août 2021 - La greffe ne tient pas le choc
 

De retour à la maison nous exécutons chaque consigne à la lettre.

Les jours passent et la couleur du greffon ne s'améliore pas.

Bien au contraire, il se désintègre sous nos yeux et nous sommes impuissant..

Nous changeons les pansements de Noah et envoyons des photos à l'équipe médicale tous les jours. 

Noah est reçu toutes les 3 ou 4 jours par le Dr. Jacobson et le Dr. Levine.

Ils font tout leur possible pour sauver la moindre partie du greffon.

Mais à chaque visite à l'hôpital et avec l'aide d'un scalpel, ils découpent le greffon un peu plus jusqu'à ce qu'il n'en reste presque rien.

Bien que nous soyons habitués; c'est très difficile à supporter.

Heureusement Noah n'a pas mal, mais son moral en prend un coup à chaque fois.

Le 15 Août nous devons rendre la maison qui nous a été si gentiment prêtée.

Par chance nous en trouvons un autre en face de l'Hôpital NYU sur la 34th .

C'est un tout petit appartement qui ne peut pas accueillir toute la famille.

Alors le cœur lourd et les yeux plein de larmes nous renvoyons Ilan, Rachel et Jessica à Paris.

Mon beau-père les récupère à l'aéroport et ma mère les attends chez nous aux Lilas.

Elle s'occupera d'eux comme une mère nous n'avons aucun doute la dessus.

Nous décidons de garder Shaï le plus grand quelques jours supplémentaires car Noah vit extrêmement mal la séparation.

Shaï finira par prendre son vol retour pour Paris le 25 Août pour ne pas rater sa rentrée scolaire.

Et Là pour Noah c'est un réel drame !

Il se sent seul, abandonné et refuse toutes les sorties.

Il passe ses journées à regarder les photos et vidéos de ses frères et sœurs et nous demande sans cesse "C'est quand qu'ils reviennent ? "

20210811_204839.jpg
20210731_201100.jpg
20210827_200451.jpg
IMG_20210815_183150.jpg
20210825_175913.jpg
Septembre 2021 à Octobre 2021 - C'est loin d'être fini.

Lors de la prochaine visite à l'hôpital, les Dr. Jacobson et Dr Levine seront catégoriques :

On ne parle pas d'opération avant le mois de janvier.

La greffe a trop souffert et il faut laisser le temps à mère nature de faire son travail de cicatrisation.

IMG_20210928_193601.jpg
20211015_203805.jpg
 

Alors après une longue réflexion, l'état de santé de ma mère, et l'état psychologique des 5 enfants, nous décidons de faire revenir les enfants avec nous à New York.
Nous cherchons donc activement un logement assez grand pour les 7 membres de la famille.
Les enfants reviennent le 14 septembre 2021 et les retrouvailles sont mémorables. 

Noah est remplit d'une joie incommensurable et la famille est enfin réunie. 

20211003_180144.jpg
20210906_195603.jpg
IMG-20211116-WA0000.jpg

Côté scolarité les enseignants en France ont tenu à jouer le jeu et nous soutiennent le plus possible.

Ils nous envoie tout le nécessaire pour faire l'école à la maison.

C'est un lourd travail, surtout que nous ne sommes absolument pas professeur. 

Mais nous voulons assurer.

Alors nous nous donnons à fond et on néglige aucun détails et aucune matière.

Les grands suivent leurs cours via le CNED. 

Pour les petits c'est maman qui gère le Français et papa les maths.

Les évaluations sont envoyés par leurs enseignants respectifs avec lesquels nous échangeons quotidiennement .

Novembre 2021 à Avril 2022 : Un appel de France foudroyant.
 

Toujours bloqué à New York, le 8 novembre je reçois un appel de France !

Ma Maman a fait un arrêt cardiaque chez moi aux Lilas !

Les pompiers arrivent à relancer le cœur et l'amènent à l'hôpital.

Le médecin me dit que c'est grave mais qu'ils font tout leur possible. 

Le lendemain matin, le médecin me rappelle pour m'annoncer que ma maman nous a quitté. 

Étrange situation n'est-ce pas? Quitter la France pour sauver celui à qui j'ai donné la vie et rentrer en France pour dire adieu à celle qui m'a donné la mienne. 

Après leur vie sociale, leurs amis, leur domicile, leurs habitudes, nos enfants perdent leur grand mère, leur seconde maman. 

Le jour même, je quitte New York pour un dernier adieu à ma mère.

 

Deux semaines plus tard je retrouve mon mari et mes enfants, incomplète et anéantie.

 

Les jours se suivent et se ressemblent beaucoup. Beaucoup trop !

Les journées sont rythmées par l'école à la maison et les rendez-vous à l'hôpital.

Aller aux rendez-vous plein d'espoir et les quitter avec le sentiment d'inconnu.

Voilà notre quotidien ! 

Nous avons l'impression d'airer comme des âmes sans peine et ne pas savoir à quelle sauce nous allons être manger.

Les mois passent, Noah multiplie les différents soins et les visites dans les différents services de l'hôpital NYU. ( Cardiologie, Cranioplastie, Dermatologie, Neurologie, Ophtalmologie, )

L'équipe médicale est extraordinaire et ne l'abandonne pas.

La cicatrisation avance mais c'est très très lent.

Certains chirurgiens sont d'avis de recommencer une nouvelle greffe.

Mais ce n'est pas sans conséquence sur le corps déjà meurtri de Noah.

Nous décidons alors de patienter et attendons le feu vert des chirurgiens pour la prochaine opération moins risquée.

20211113_193326.jpg
IMG_20220207_200822.jpg
RendezvousNoah.jpg
Mai à Août 2022 : Déjà un an à New York.
 
20220306_162254.jpg
IMG-20220517-WA0010.jpg
20220801_070053.jpg

Nous nous adaptons car la vie et le bien être de Noah n'a pas de prix.

Les dons n'affluent pas et les finances deviennent de plus en plus compliquées.

Il nous faut alors trouver le moyen de faire des économies pour tenir le coup.

Nous déménageons encore.

Le quartier est plus sympa pour les enfants et nous ne sommes pas loin de l'hôpital en bus.

Mais la tranquillité n'est pas notre fort !

Malgré toutes nos démarches depuis des mois, Rudy doit quitter les Etats-Unis le 15 Mai 2022.

En effet s'il ne quitte pas le territoire, il sera banni pour 3 ou 10 ans.

La santé de Noah ne nous permet pas de prendre ce genre de risque car aujourd'hui son suivi est ici aux Etats-Unis.

Une séparation de plus qui durera 2 long mois !

Deux mois pendant lesquels je serai seule avec les 5 enfants à gérer l'école, les soins, les rendez-vous médicaux et le quotidien. 

Les enfants sont tristes.

Chez nous c'est a 7 ou rien !"

Leur papa va manquer leurs anniversaires respectifs et la communion d'Ilan le cadet.

Son visa enfin obtenu, il revient le 07 Juillet 2022 à New York.

Dire qu'il y a un an exactement Noah subissait sa première et longue opération.

 

Son retour et l'école terminée me permets de souffler un peu.

Nous profitons alors de petits moment en famille (soirées TV, Pic-Nic, piscine et balades.)

 

La cicatrisation avance bien.

Des comparaisons de la plaie avec des photos plus anciennes nous aide à rester positif.

Lors du dernier rendez-vous le 16 Aout 2022, le Dr Staffenberg nous explique que si mère nature a terminé son travail le mois prochain alors il pourra envisager un plan opératoire.

Mais maintenant c'est à moi de quitter New York,  pour les mêmes raisons que mon mari.

Quitter ma famille dans l'état psychologique dans lequel je me trouve actuellement, c'est comme me mettre un coup de couteau dans le cœur.

Mais pas le choix mon billet d'avion est réservé et je prie pour obtenir une date de rendez-vous en urgence à l'Ambassade Américaine de Paris.

A suivre .....